Fiche Ethologie – Le sevrage [Cheval Mag]

Aller en bas

Fiche Ethologie – Le sevrage [Cheval Mag]

Message par gebouye le Mar 10 Avr 2018, 08:19

Cheval Mag n°298 - Septembre 1996 :

Le sevrage

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dans la nature, le poulain est très attaché à sa mère qu'il suit toujours de près. Celle-ci ne le repousse qu'à la naissance du suivant, soit l'âge d'un an. Même si elle ne le laisse plus téter depuis longtemps, elle accepte sa proximité. En liberté, le poulain ne quitte son groupe de naissance qu'à la puberté ; vers 2 ou 3 ans. Les jeunes mâles sont alors rejetés par leur père et les pouliches sont, en général, enlevées par un autre étalon.

Le traumatisme du sevrage :
Sous le contrôle de l'homme, le sevrage des poulains est infiniment plus traumatisant : Les éleveurs se contentent, bien souvent, d'isoler subitement le poulain dans un box, hors de portée de voix de sa mère, dès l'âge de cinq ou six mois. Le stress du poulain est maximum : Il se retrouve du jour au lendemain privé de sa mère avec laquelle il viviait 24 heures sur 24. Certains auteurs voient dans ce traumatisme du sevrage la cause de certains comportements anormaux comme les tics ou certains troubles du caractère.

Des solutions moins barbares :
Il serait souhaitable de se montrer un peu plus psychologue ... Une autre méthode consiste à mettre dans un même pré plusieurs couples de mères et de poulains à sevrer. Après quelques jours, nécessaires à la formation de liens sociaux entre tous ces individus, on retire progressivement les juments, une par une ou deux par deux, en respectant un intervalle de 2 à 3 jours entre chaque départ. Cette façon de procéder traumatise moins les poulains qui continuent à jouer avec les jeunes de leur âge et qui sont rassurés par la présence des autres juments.

Il est également possible de pratiquer un sevrage progressif en retirant la jument périodiquement, entre 2 tétées, afin que le poulain s'habitue à son absence. On peut aussi se contenter de séparer la mère et le poulain en les mettant dans 2 prés contigus. Ainsi, le poulain ne peut plus téter, mais il conserve la possibilité de voir, d'entendre et de sentir sa mère ...

Enfin, il n'est nullement indispensable de sevrer les poulains et on ne peut tout à fait les laisser avec leur mère jusqu'au moment du débourrage.

En règle générale, il est toujours très mauvais d'ajouter au stress de la séparation d'avec la mère de celui de l'isolement social.

NB : image trouvée sur le net

_________________
Géraldine

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
gebouye
Admin

Messages : 5702
Date d'inscription : 01/03/2015
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum