Fiche Ethologie - Equins et bovins [Cheval Mag]

Aller en bas

Fiche Ethologie - Equins et bovins [Cheval Mag]

Message par gebouye le Mar 14 Aoû 2018, 07:35

Cheval Mag n°317 – Avril1998 :

Equins et bovins

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Chevaux et vaches font très bon ménage ensemble au pré. Non seulement ils se tolèrent bien mais ils forment une association synergique, c'est-à-dire que chaque espèce tire profit de la présence de l'autre dans les mêmes pâturages.

Ils sont complémentaires
Lorsqu'on laisse des chevaux seuls au sein d'un herbage, ils forment rapidement des zones dites de "refus", où poussent des herbes que les chevaux ne consomment pas. Les bovins ont le palais moins délicat que celui des chevaux, ce qui leur permet de manger des herbes moins tendres ou à saveur déplaisante pour les chevaux. Les chevaux sont, eux, capables de tirer parti des végétaux plus pauvres en énergie que les ruminants et surtout d'en manger plus. Grâce à la présence des deux espèces, l'agriculteur n'a donc plus besoin d'avoir recours au tracteur pour couper les refus des animaux.

Sur le plan du comportement, vaches et chevaux s'influencent également. Les vaches calment les chevaux et les chevaux stimulent les vaches, qui se déplacent alors davantage et broutent également un peu plus. Il arrive cependant que certains éleveurs de bovins n'apprécient pas trop de voir leurs animaux prendre du tonus et leur reprochent de se mettre à "labourer" les pâtures.

Le dernier avantage est que les chevaux et bovins ne souffrent pas des mêmes parasites. Ils ne peuvent donc pas se contaminer les uns les autres. Lorsqu'on dispose de deux pâtures, il vaut donc mieux mélanger les équidés et les bovins dans chacune d'elles plutôt que de laisser chaque espèce dans son pré.

Les risques
Les propriétaires de chevaux peuvent légitimement s'inquiéter du danger que représentent les cornes des vaches pour les chevaux. Bien que ces derniers soient, en général, dominants par rapport aux vaches, il est tout de même préférable de ne mettre avec les chevaux que des vaches laitières écornées (dont les cornes ont été brûlées à la naissance). Elles sont paisibles et ont bon caractère, ce qui limite le risque de conflit. On peut aussi, si l'on dispose de plusieurs pâtures, faire tourner les équidés et les bovins de l'une à l'autre. Ainsi, ils pâturent sur les mêmes herbages sans jamais se rencontrer. Ce qui limite le piétinement de l'herbe.

Et les autres ruminants ?
Outre les bovins, il est courant d'associer des moutons aux chevaux ainsi que toutes autres sortent d'animaux comme les cerfs, les daims ou ... les chameaux !
Il est tout à fait normal pour un herbivore de côtoyer d'autres herbivores sur son lieu de vie ... Une fois le premier effet de surprise passé, ils acceptent assez facilement toutes sortes de compagnie.

NB : image prise sur le net

_________________
Géraldine

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
gebouye
Admin

Messages : 5855
Date d'inscription : 01/03/2015
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum