La myosite, c’est quoi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La myosite, c’est quoi ?

Message par Jean le Lun 23 Mar 2015, 17:41



Des crampes musculaires, des douleurs, une forte sudation... peuvent être les signes d'une crise de myosite chez le cheval.

La myosite est un syndrome clinique de crampes et de destruction cellulaire au niveau des muscles, dues à un effort. Une prise de sang révèle un taux élevé de Créatine Kinase (CK) et d'Aspartate Transaminase (AST).

À des syndromes cliniques similaires correspondent plusieurs pathologies. On distingue la myosite souvent rencontrée chez les Pur-Sang dite Rhabdomyolyse ou « coup de sang » qui correspond à une anomalie de la contraction musculaire de celle plutôt rencontrée chez les Quarters Horses dite myopathie à polysaccharides.

Cette myopathie consiste en une accumulation anormale de glycogène et d'autres polysaccharides dans les muscles. Des défauts héréditaires du métabolisme dans les muscles ont été mis en évidence sur certaines lignées de chevaux.

Chez certains sujets, les crises de myosite peuvent être assez fréquentes même avec un entraînement léger et sont très souvent accompagnées d'une baisse des performances de l'animal. (Valberg, 1998, Advances in Equine Nutrition)


Exercice et alimentation inadaptés : des facteurs déclencheurs

La régularité du travail et le type d’exercice sont importants.

En effet, plus de 6 chevaux sur 10 atteints de myosite ont eu au moins un jour de repos avant une crise. Les épisodes surviennent rarement après une course, mais plus souvent lorsque les chevaux sont retenus à allure réduite pendant l’exercice.

Les Pur Sang montrent souvent les signes d’une myosite après le steeple-chase ou au début de la phase de cross (conséquence d’une allure retenue). Par ailleurs, des rations riches en amidon (via les céréales), déséquilibrées en sélénium et vitamine E ou en électrolytes augmentent le risque de déclencher des crises de myosites.
Au moins 80 % des chevaux souffrant de myosite montrent une amélioration notable des signes cliniques lorsque leur ration et leur entraînement sont adaptés.

(JM MacLeay, Am. J. Vet. Res., 1999
S.J. Valberg, AAEP Proceedings, 2006)

Quel type de chevaux ?

Les Pur Sang, les Trotteurs et les Arabes sont les trois races de chevaux les plus touchées par les myosites d’effort récurrentes.

Trois études épidémiologiques ont montré que cette pathologie concernait environ 6 % des Pur Sang que ce soit aux USA, en Australie ou au Royaume-Uni. 66,7 % des cas sont des juments, cependant une corrélation n’a pas pu être établie entre les crises de myosites et le cycle œstrogénique.

L’âge est aussi un facteur non négligeable puisque la prévalence des myosites chez les 2-3 ans est bien plus importante que celle chez des individus plus âgés.

De plus, le risque d’apparition de myosite est multiplié par 5,4 lorsque les chevaux ont un tempérament nerveux.

(JM MacLeay, Am. J. Vet. Res., 1999
S.J. Valberg, AAEP Proceedings, 2006)
avatar
Jean
Admin

Messages : 6456
Date d'inscription : 22/02/2015
Age : 66

http://amicalementfrison.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum