Les vaccinations ... (document des HN)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les vaccinations ... (document des HN)

Message par Jean le Dim 21 Juin 2015, 10:03

Les vaccinations
Auteurs : F. Clément, S. Lemaire, F. Grosbois, I. Barrier, P.Doligez
Mise à jour : Mars 2015

La vaccination consiste à administrer à l’animal non pas le microbe responsable de la maladie, mais une partie ou le microbe « transformé », dépourvu de pouvoir pathogène (n’induisant plus de symptômes cliniques) et capable d’induire la production d’anticorps (particules capables de lutter contre les germes) et de stimuler le système de défense de l’organisme. Attention, un nouveau protocole de vaccination est exigée depuis 2013 pour les chevaux sortant en épreuves FFE.

LES VACCINS

Il existe des vaccins vivants et des vaccins inactivés :
Les vaccins vivants contiennent des microbes dont le pouvoir pathogène est atténué mais qui sont capables de se multiplier chez l’animal. Une seule injection est parfois suffisante en primo vaccination. En France, il n’existe aucun vaccin vivant commercialisé pour les équidés.

Les vaccins inactivés contiennent des microbes tués dont la capacité à induire la production d’anticorps est maintenue. Plusieurs injections sont nécessaires pour la primo vaccination.

En pratique la protection correcte contre la maladie est généralement obtenue entre 1 mois et 6-12 mois après la primo vaccination (1ère vaccination consistant en 1 ou 2 injections à un mois d’intervalle selon les vaccins) et entre 2 semaines et 6-12 mois après chaque rappel.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

LA VACCINATION

La vaccination vise à protéger l’animal au plan individuel et diminuer les risques de transmission entre animaux (évite les épidémies au plan collectif). Tous les animaux d’un effectif doivent être vaccinés pour obtenir une efficacité maximum.

En pratique :

il est tout à fait possible de cumuler les différents vaccins le même jour.

il est déconseillé de vacciner un animal malade, parasité, ou sous traitement avec des corticoïdes (réponse vaccinale insuffisante).

il convient d’éviter tout surmenage (exercice physique intense, transport) dans les 2-3 jours qui suivent la vaccination (1 semaine pour la grippe).

Les principales maladies sujettes à vaccination sont le tétanos, la grippe, la rhinopneumonie et la rage. Des vaccins existent également contre l’ artérite virale et la fièvre West Nile.
D’autres vaccins ne sont pas autorisés en France (peste équine, ehrlichiose, encéphalomyélites virales, botulisme, rotavirose).

La vaccination est un acte médical qui engage la responsabilité du  vétérinaire. L’apposition des vignettes, la date, le cachet et la signature du praticien constituent une certification. Ce sont les seules preuves officielles de la réalisation de l’acte vaccinal.

PROTOCOLES GÉNÉRAUX DE VACCINATION

En tout état de cause, seul votre vétérinaire est compétent pour définir et appliquer le protocole de vaccinations correspondant aux équidés que vous possédez et adapté à l’utilisation à laquelle vous les destinez.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Attention NOUVEAU protocole de vaccination à partir du 1er janvier 2013. Voir ci-dessous et voir fiche " Grippe équine".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En tout état de cause, seul votre vétérinaire est compétent pour définir et appliquer le protocole de vaccinations correspondant aux équidés que vous possédez et adapté à l’utilisation à laquelle vous les destinez.

DÉPISTAGES ET VACCINATIONS OBLIGATOIRES POUR LES REPRODUCTEURS

Les règlements de certains stud-books prévoient le respect d'exigences sanitaires pour les reproducteurs équins (étalons et juments).

Ces exigences peuvent porter notamment sur les dépistages de l'anémie infectieuse équine (AIE), de la métrite contagieuse équine (MCE) et de l'artérite virale équine (AVE) ainsi que sur les vaccinations contre la Grippe et la Rhinopneumonie équine.

Chaque stud-book ayant ses propres règles, consultez les documents qui précisent les contrôles et vaccins à réaliser sur chaque reproducteur en fonction du stud book dans lequel le produit pourra être inscrit après sa naissance en cliquant ici.(pour utiliser ce lien il vous faut aller sur le site des HN . Jean)

AUTRES VACCINATIONS NON OBLIGATOIRES

> Artérite virale (protection des étalons séronégatifs  contre le portage viral) : primovaccination à partir de 4 mois = 2 injections à 1 mois d’intervalle, rappels tous les 6 mois.

> Fièvre du Nil occidental (fièvre «West Nile») : primovaccination à partir de 6 mois = 2 injections à 1 mois d’intervalle, rappels annuels.

VACCINS ÉQUINS COMMERCIALISÉS EN FRANCE

Liste des vaccins commercialisés en France:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Jean
Admin

Messages : 6456
Date d'inscription : 22/02/2015
Age : 66

http://amicalementfrison.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Les différentes vaccinations équines (Document Techni' Horse) ...

Message par Jean le Lun 04 Avr 2016, 07:41

Contre quelles principales maladies ?


  • Grippe : la grippe équine est une affection virale (Orthomyxoviridae genre Influenza virus, type A) qui peut atteindre l’appareil respiratoire de tous les équidés. C’est une maladie très contagieuse et invalidante aux conséquences économiques importantes lors de contamination dans une écurie. La vaccination est donc indispensable et obligatoire pour certains rassemblements d’équidés : concours, expositions. Un nouveau protocole de vaccination est obligatoire depuis janvier 2013 (source FFE) : lors de primo-vaccination réalisée après cette date, elle doit comporter deux injections vaccinales séparées de 21 jours minimum à 92 jours maximum. Le rappel suivant doit être réalisé à 5 mois, l’intervalle entre deux injections ne devant pas dépasser 6 mois. Le rappel annuel doit être fait ensuite dans les douze mois, voire 6 mois (+/- 21 jours) pour les compétitions FEI. N’hésitez pas à consulter le règlement propre à votre discipline sportive.



  • Tétanos : cette maladie très grave chez le cheval est provoquée par une toxine, produite par un bacille : Clostridium tetani. Cet agent pathogène est présent partout dans l’environnement, la contamination s’effectue par l’intermédiaire d’une plaie le plus souvent. La vaccination est très efficace, l’injection d’un sérum antitétanique (contenant des anticorps dirigés contre la toxine tétanique) permet de renforcer les défenses de l’organisme lors de blessure ou de chirurgie, lorsque le statut vaccinal du cheval est inconnu ou douteux. La vaccination consiste en deux injections de primo-vaccination espacées d’un mois, d’un rappel annuel, puis tous les 2 à 3 ans selon les spécialités vaccinales. En pratique la vaccination contre le tétanos se fait tous les ans, compte-tenu de la grande sensibilité des chevaux vis-à-vis de cette affection.



  • Rhinopneumonie : cette maladie est provoquée par des Herpesvirus équins (HEV) de type 1 et 4 (2 et 5 à moindre fréquence). HEV-1 ou 4 sont à l’origine d’une forme respiratoire de la maladie, HEV-1 est également responsable de la forme abortive, et de la forme nerveuse. Comme pour les autres vaccins, la primovaccination est composée de deux injections séparées d’un mois puis d’un rappel annuel, voire tous les 6 mois dans les situations à risque. Chez les juments gestantes, un rappel vaccinal est conseillé aux 5ème, 7ème et 9ème mois de gestation afin d’éviter les avortements provoqués par EHV-1.


 
Autres vaccinations possibles en France ?


  • Rage : il s’agit d’une maladie virale mortelle, transmissible à l’homme (zoonose). La France est considérée indemne de rage depuis quelques années, la vaccination n’est plus obligatoire, même pour les épreuves officielles. La vaccination consiste en une injection unique de primo-vaccination avec un rappel par an, à faire rigoureusement au jour près.



  • Artérite virale équine : il s’agit d’un virus qui affecte plus particulièrement la reproduction des équidés (avortements, baisse de fertilité…). Un seul vaccin est disponible, il consiste en deux injections de primo-vaccination espacées de 3 à 6 semaines suivies d’un rappel tous les 6 mois.



  • Encéphalite à West Nile : elle est provoquée par un arbovirus, c’est-à-dire un virus transmis par l’intermédiaire d’un vecteur (moustique). La répartition géographique de cette maladie dépend de celle des moustiques vecteurs, soit le sud de la France et la Camargue. La vaccination consiste en deux injections de primo-vaccination espacées d’un mois, puis d’un rappel annuel.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Jean

Breizh eo ma bro...
avatar
Jean
Admin

Messages : 6456
Date d'inscription : 22/02/2015
Age : 66

http://amicalementfrison.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum