Fiche Ethologie – La hiérarchie [Cheval Mag]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fiche Ethologie – La hiérarchie [Cheval Mag]

Message par gebouye le Mer 07 Déc 2016, 09:54

Cheval Mag n°279 – Février 1995 :

La hiérarchie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Habitués à vivre en communauté, les chevaux ont développé un code de comportement social, essentiellement fondé sur la notion de hiérarchie, avec des dominés et des dominants. Dès que deux chevaux sont mis en présence, qu’ils soient dans un pré ou simplement voisins de boxes, ils instaurent donc des relations hiérarchiques entre eux. Cette règle, appliquée par l’espèce entière, peut poser problème en captivité, quand le manque d’espace interdit au cheval subordonné de s’éloigner suffisamment du cheval dominant … Dans ce cas, celui-ci peut subir de sévères attaques de la part des chevaux dominants, sans pouvoir les éviter.

La plupart du temps, les chevaux établissent leur domination par des actes agressifs : que ce soit par la simple menace, ou par le combat. Parfois, une seule rencontre entre deux chevaux suffit à définir les positions de chacun ; d’autres fois, plusieurs mises au point sont nécessaires … Mais en général, au bout de deux ou trois jours, la relation hiérarchique est clairement définie, et les altercations sont extrêmement rares : une simple menace est suffisante pour que le cheval subordonné s’efface devant le cheval dominant. Les agressions ne sont plus que des agressions rituelles, sans qu’il y ait besoin d’un contact physique. Ce qui veut dire que chaque individu, dominé ou dominant, connaît son statut, ses droits et ses devoirs. A partir de là, tout le comportement social des chevaux repose sur un principe d’économie d’énergie, où les règles étant clairement définies dès le départ, il y a très peu d’agressions entre les membres d’un même groupe. Les combats n’intervenant qu’en cas de contestation d’un statut.

On retrouve exactement la même idée entre deux bandes de chevaux, vivant à l’état naturel : une fois qu’elle a établi sa supériorité, la bande dominante tolère la bande dominée sur un même territoire. A moins qu’un enjeu vital (comme un point d’eau en cas de sécheresse) ne les oppose, les bandes rivales n’auront aucune raison de se combattre. La notion de hiérarchie n’existe donc que pour éviter les agressions, sauf si la survie de l’espèce est menacée. Que ce soit par le besoin de s’alimenter ou de se reproduire …

NB : image prise sur le net

_________________
Géraldine

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
gebouye
Admin

Messages : 5471
Date d'inscription : 01/03/2015
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum