Fiche Ethologie - Le combat [Cheval Mag]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fiche Ethologie - Le combat [Cheval Mag]

Message par gebouye le Ven 09 Déc 2016, 10:40

Cheval Mag n°283 - Juin 1995

Le combat

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les combats de chevaux sont normalement le fait exclusif des étalons avec, pour principal enjeu, l'attribution des femelles. Que ce soit pour conserver le contrôle du harem ou, au contraire, pour s'attribuer des juments, les mâles entretiennent entre eux des rapports de compétition quasi permanente. C'est la raison pour laquelle un groupe de chevaux sauvages n'est généralement composé que d'un seul étalon, avec une moyenne de 3 à 5 juments ; les autres mâles étant écartés du harem dès qu'ils deviennent des rivaux potentiels. Comme pour la plupart des espèces, c'est donc à la saison des amours que les affrontements sont les plus fréquents : au moment où les juments viennent de mettre bas et où elles sont à nouveau réceptives.

Le combat en lui même varie du simple échange de menaces à l'affrontement immédiat. Mais il existe une série de comportements caractéristiques, qui peuvent donner la grille de lecture d'un combat classique. D'abord, la phase d'observation et d'intimidation de l'adversaire, où chacun s'évalue à distance, tout en cherchant à impressionner l'autre. C'est la phase la plus longue du combat : les chevaux adoptant toute une gamme de postures qui les font paraître plus grands qu'ils ne sont, en gardant la tête haute, la queue en panache, et en alternant des allures de trot, souples et parfaitement maîtrisées, avec des approches saccadées vers l'adversaire. Ensuite, c'est tout le corps du cheval qui s'engage dans l'affrontement : ruades, coups de sabots, morsures ... le combat est d'une violence extrême, sans pour autant aboutir à la mort. En principe, les premières blessures signent la défaite d'un des deux étalons, qui renonce automatiquement aux femelles convoitées.

L'étalon qui perd un combat perd son harem. A plus ou moins brève échéance, les étalons vieillissant sont amenés à s'écarter du "courant reproducteur" ; des mâles plus jeunes et plus vigoureux étant prêts à prendre le relais. D'un point de vue biologique, la concurrence entre les étalons satisfait donc à la bonne continuité de l'espèce. En permettant aux seuls vainqueurs de se reproduire, elle assure un principe de sélection naturelle.

NB : image trouvée sur le net


Dernière édition par gebouye le Mar 04 Avr 2017, 10:21, édité 3 fois

_________________
Géraldine

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
gebouye
Admin

Messages : 5387
Date d'inscription : 01/03/2015
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum